Visa de censure n° X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visa de censure n° X

Message par Admin le Sam 24 Jan - 7:35

Réalisation : Pierre Clémenti
Film-poème, autobiographique réalisé sur une période de huit ans .

Film français ( 1967 - 1975 )
Genre : Underground - Psychédélique
Film expérimental " flamboyant " ( Livret de Famille et Carte de Voeux )
Sortie : 1975
Musique : Delired Cameleon Music, Yvan Coaquette, Cyril Verdeaux
Valérie Lagrange ( chanson générique )
Durée : 43 mn



Interprétation : Pierre Clémenti, Jean-Pierre Calfon, Valérie Lagrange, Margaret Clémenti, Yves Béneyton, Patricia Girard, James Brown, Johnny Hallyday...

Ce film comporte deux parties "Visa de censure n° X", puis "Carte de voeux". Le titre de la première partie est devenu le titre de l'ensemble.

Expérimentations tous azimuts, flot lyrique d'images psychédéliques, traversées hallucinées de terres psychotropes, famille d'amis (Jean-Pierre Kalfon, Yves Beneyton, Valérie Lagrange...) partageant le même voyage..



Pierre Clémenti à propos de Visa de censure n°X :
« Rencontre de l’image et des pulsions psychédéliques colorées de cette époque acidulée… Désir de retrouver le chant des origines, images qui s’inscrivent jusqu’à nous comme un double et qui nous font signe. A tâtons, à tatoum… dans la chambre noire aux idées multinationales, je frémie et je balbutie. Cinéma du dedans et du dehors, du derrière et du dedans… Face au miroir magique aux multiples visions, je retrouve le fil de ma mémoire et entrouvre en un instant l’album de famille, de naissance et de mort. Devant ce déferlement d’impressions multicolores, dessins animés, réanimés par la passion et l’amour de l’homme à la valise en carton, j’agitais mes énormes ciseaux et taillais et retaillais tel un sculpteur inspiré devant sa première œuvre. Cascades d’images émergées du creuset de l’âge, l’instant où tout chavire, salle de montage de bateau ivre… Nouveaux signes inscrits à même la chair de la pellicule. La jeunesse de ce film (1967) fut les émotions, les événements, les réflexions, le déroulement du temps… Pour le montage, une sélection de scènes sur plusieurs années, comme le vieux vin, fragmentée de nouvelles inventions, de découvertes, de rythmes nouveaux donna à ce premier film toute l’innocence et la joie de redécouvrir intact le mystère du cinématographe. »

Jean-Marc Lalanne, émission « Minuit dix », France-Culture, 12-2006
" Pierre Clémenti est la mythologie la plus rock qu’ait produite la France, pas seulement le cinéma français, mais la France dans son ensemble. Le rock français n’a jamais produit l’équivalent de ce que pourrait être un Lou Reed ou un David Bowie ici. Pierre Clémenti est une sorte de Lou Reed français que le rock français n’a pas su produire. Il a fallu que ce soit le cinéma d’art et essai qui en invente l’équivalent… "
avatar
Admin
Admin

Messages : 713
Date d'inscription : 23/01/2015

http://storyjohnnyhallyday.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum